Récemment suspendue du groupe Les Républicains au Conseil municipal de Paris, Rachida Dati a repris son ancienne place lundi comme si de rien n'était.

Il y a deux semaines, Rachida Dati annonçait qu'elle quittait le groupe Les Républicains au sein du Conseil municipal de Paris. Dans la foulée, le groupe présidé par Nathalie Kosciusko-Morizet la suspendait de ses fonctions. Pourtant, la maire du 7e arrondissement de Paris y a finalement repris sa place ce lundi, à la surprise générale. Et alors que depuis plusieurs séances, elle s’asseyait sur les bancs des "non-inscrits", elle est revenue s'assoir avec ses confrères Les Républicains.

A lire aussi - Rachida Dati : ces sms assassins qu’elle envoyait dans le dos de NKM

Son retour dans l’Hémicycle parmi Les Républicains fait figure de provocation envers NKM, selon le Parisien. Les deux femmes entretiennent un désaccord profond sur de nombreux sujets, dont le vote concernant la tour Triangle pour lequel avait voté Rachida Dati en dépit de l'avis de la présidente du groupe. De plus, l'ancienne garde des Sceaux avait refusé de contribuer financièrement à la campagne de NKM lors des dernières élections municipales. Cette dernière n'a d'ailleurs pas réagi au retour de rachida Dati au sein du groupe.

Rachida Dati ne paye plus sa cotisation au groupe depuis 2010

Publicité
La suspension de l'ancienne garde des Sceaux fait suite à l'accumulation d'une dette de 6 500 euros. En effet, celle-ci ne payait plus sa cotisation au groupe depuis 2010, remettant en cause le train de vie de certains élus, dont celui de sa rivale NKM. Elle "ne veut pas payer pour le groupe, car elle ne sait pas à quoi sert l'argent. Elle ne sait pas si cela sert à payer des chauffeurs, des restaurants ou des collaborateurs à certains élus", expliquait récemment son entourage au Monde.

En vidéo sur le même thème - Frais épinglés par la Cour des comptes : Rachida Dati très en colère sur iTélé