Lundi, le groupe écologiste au Conseil de Paris a annoncé qu'il voterait en faveur du retour de Bertrand Delanoë à la mairie. A condition que cet avantage corresponde "à une mission" confiée à l'ancien maire socialiste de la capitale.

© CC

Le projet avait agité les élus parisiens la semaine dernière. C'est désormais officiel : Bertrand Delanoë reviendra prochainement à la mairie de Paris. Bien qu'il ait pris sa retraite à l'issue des dernières élections municipales, l'ancien maire socialiste disposera d'un bureau personnel, conformément au souhait de la nouvelle municipalité dirigée par Anne Hidalgo. Une requête qui devrait être approuvée par l'ensemble de la majorité au Conseil de Paris, notamment par le groupe Europe-Ecologie Les Verts (EELV) qui l'a annoncé ce lundi.

"Nous ne voulons pas qu'il s'agisse d'une rétribution à vie"

Outre un bureau, l'ancien édile parisien disposera d'un poste informatique ainsi qu'une secrétaire à mi-temps. Des aménagements qui avaient provoqué la semaine dernière la colère de l'opposition au Conseil de Paris. Le vice-président du groupe UMP, Jean-François Legaret, avait d'ailleurs qualifié la démarche de "choquante, paradoxale et contradictoire". La polémique s'était également installée au sein même du camp socialiste.

Publicité
Si le groupe écologiste a fait savoir qu'il allait voter en faveur d'un bureau pour Bertrand Delanoë, il a toutefois ajouté une condition à ce soutien. Cet avantage doit correspondre à "une mission donnée" et devra être "évalué à mi-mandat", selon les porte-paroles David Beliard et Anne Souyris. "Nous ne voulons pas qu'il s'agisse d'une rétribution à vie, dans une logique de remerciement républicain. M. Delanoë a des fonctions de représentation. Nous sommes d'accord pour accorder des moyens s'il y a un travail", a estimé cette dernière.

Vidéo : les adieux de Bertrand Delanoë au Conseil de Paris

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet