Le vice-président du Front National a un frère beaucoup plus discret que lui : Damien. Ce dernier a quitté son poste à l'Ifop la semaine dernière, et serait pressenti pour devenir conseiller auprès de Marine Le Pen.

Ce n'est pas la première fois qu'on soupçonne Damien Philippot de vouloir conseiller Marine Le Pen. Le frère du vice-président du Front National a déjà fait l'objet de certaines rumeurs : il aurait en effet travaillé en secret avec le parti, du temps où il occupait le poste de directeur adjoint au département "Opinion et stratégies d’entreprise" de l’Ifop.

L'Opinion a indiqué vendredi que Damien Philippot avait quitté son poste, où il officiait depuis 2003 et constituait "un très bon élément", d'après ses collègues. Selon le journal, cette démission était le fruit d'une stratégie astucieuse, car elle a permis de clarifier sa position. Sur son compte Twitter en effet, on le sent notamment très eurosceptique et plutôt porté par des idées frontistes.

À lire aussi –Pourquoi Florian Philippot est-il gêné quand on parle de son frère ?

"Une influence directe"

Au sein du Front National, Jean-Marie Le Pen lui-même accusait "les frères Philippot" d'être de mèche. Selon le président d'honneur du parti, Damien Philippot aurait eu "une influence directe sur les décisions de Marine Le Pen". L'intéressé s'en était immédiatement défendu.

Publicité
En 2014, c'est le journal VSD qui l'avait accusé de faire passer sous le manteau des sondages (pas encore ou jamais publiés) au FN. Cette fois-ci, il avait réagi avec plus de virulence et avait intenté à l'hebdomadaire un procès pour diffamation. L'affaire est toujours en cours.

Vidéo sur le même thème – Le rôle secret du frère de Florian Philippot dévoilé