Invité ce matin sur le plateau d'I>Télé, Bruno Le Maire a vivement dénoncé le choix de François Hollande concernant la candidature de Pierre Moscovici au poste de commissaire européen.

Pierre Moscovici serait-il en voie d’exfiltration ? Selon Bruno Le Maire cela ne fait aucun doute. En témoignent les propos qu’il a tenu ce matin sur I>Télé. Pour l’ancien ministre de l’Agriculture, il existe une "manie socialiste de mettre toujours aux postes de responsabilités européennes ceux qui ont échoué".

>> Lire aussi : Bruno Le Maire : et si c’était lui le champion de l’UMP ?

Pour étayer son propos, le candidat à la présidence de l’UMP prend exemple sur le cas de l’ancien premier secrétaire du PS : "On a eu Harlem Désir que François Hollande a mis comme secrétaire d’Etat aux Affaires européennes et maintenant, on nous met Pierre Moscovici, qui a échoué comme ministre de l’Economie à faire baisser le chômage en France et à relancer la croissance, comme commissaire européen". Et le député de la première circonscription de l’Eure d’ajouter : "ce n’est pas un assez bon CV pour convaincre nos amis européens ".

>> Lire aussi : Commissaire européen : le point sur cette nouvelle fonction qui attend Pierre Moscovici

Publicité
Mardi, François Hollande a adressé un courrier au président de la Commission Jean-Claude Junker pour "confirmer" que Pierre Moscovici était bien le candidat au poste de commissaire européen louant les "qualités" et l’"expérience" de son ancien ministre. De surcroît, si Bruno Le Maire fustige le choix de la France, Pierre Moscovici a bénéficié du soutien inattendu de l’ancienne patronne du Medef, Laurence Parisot.   

Vidéo sur le même thème - Pierre Moscovici pressenti à Bruxelles, Jacques Maillot "scandalisé"