Le sondage du Parisien donnant Alain Juppé vainqueur de la primaire de la droite ne plaît pas à tout le monde. Et surtout pas au président de l'UMP.

Nicolas Sarkozy n’a pas vraiment apprécié le dernier sondage du Parisien donnant le maire de Bordeaux, Alain Juppé, vainqueur de la primaire de l’UMP.

Selon le quotidien, "Alain Juppé battrait Nicolas Sarkozy de dix points lors d’une primaire à l’UMP en 2016, et s’imposerait ensuite à la présidentielle en 2017". "Ce résultat marque un tournant dans la compétition à droite", insiste le Parisien dans ses colonnes.

"Il va falloir s’occuper de son cas"

En réalité, selon les informations du Canard Enchaîné, le président de l’UMP aurait commencé, il y a déjà plusieurs semaines, à taper sur ses camarades et à dévoiler sa stratégie.

"On lui a laissé trop de champ libre, à Juppé. Il va falloir s’occuper de son cas", aurait lâché Nicolas Sarkozy en privé avant d’ajouter : "Je pose des marqueurs qui me permettent de gagner la primaire, et elle se gagnera à droite, au noyau du militant. Je travaille matin, midi et soir. Et je vais à la rencontre des militants plutôt que de faire, comme Juppé ou Fillon, des conférences à Sciences-Po ou à HEC", rapporte le journal.

Le président de l’UMP ne se gêne pas pour remettre à leur place toutes les personnes susceptibles de lui faire de l’ombre.

Comme lorsqu’il avait taclé en privé l’ambition affichée de Nathalie Koscuisko-Morizet : "Elle est gentille, Nathalie, mais je ne comprends pas qu’elle se grille avec une ambition présidentielle (…) Moi, quand j’y pensais en me rasant, j’étais déjà ministre d’Etat", avait affirmé Le Point

Publicité
En avril dernier, en parlant de son ex-Premier ministre, François Fillon, Nicolas Sarkozy avait lancé furieux : "Fillon je le veux à terre et sans oxygène (…) Même si Fillon ce n’est plus dans la course, les saloperies qu’il a faites ne resteront pas sans suite. Il y a des limites qu’il ne faut pas franchir, et, lui, il les a franchies allégrement", avait raconté le Canard Enchaîné.

Vidéo sur le même thème : Congrès de l'UMP le 30 mai : Sarkozy-Juppé, "un avant-goût de la primaire" 

 

mots-clés : Sarkozy, Juppé

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité