D’après les informations du Canard Enchaîné, Rachida Dati aurait tenté d'éclipser Manuel Valls lors de l’inauguration de l’exposition "100 ans de police judiciaire" mardi dernier. Découvrez comment.

©AFP

 Dans sa dernière édition,  Le Canard Enchaîné révèle que Rachida Dati aurait voulu devancer Manuel Valls lors de l’inauguration de l’exposition "100 ans de police judiciaire". Invitée à cette cérémonie organisée mardi dernier, l’ancienne garde des Sceaux serait en effet arrivée à 17 heures pétantes, avant de s'offusquer quelques minutes plus tard de ne pas voir arriver le ministre de l'Intérieur. "Comment ça ? Manuel Valls n’arrive qu’à 18 heures ? Mais je ne peux pas rester !  On ne m’avait pas prévenue", se serait-elle ainsi indignée, rapporte l’hebdomadaire satirique. Toujours selon les informations de ce dernier, un ponte de la préfecture aurait toutefois vu clair dans son jeu: "On a bien rigolé, elle avait appelé au moins trois ou quatre fois pour connaître l’heure d’arrivée du ministre, on a donc tous compris qu’elle est arrivée plus tôt pour qu’il ne lui vole pas la vedette". Rachida Dati aurait donc feint de ne pas savoir à quelle heure arrivait le Premier flic de France pour pouvoir rayonner seule au milieu du parterre de personnalités alors réunies.

Publicité
Rachida Dati voulait toujours avoir une longueur d’avance Il y a quelques jours, Rachida Dati a également fait parler d’elle avec la sortie de "Rachida ne meurt jamais", un livre écrit par Elisabeth Chavelet dans lequel l’ex-ministre est dépeinte comme une femme déterminée qui n’a pas hésité à braver les conventions pour parvenir à ses fins. L’ouvrage nous apprend ainsi, entre autres révélations croustillantes, que Rachida Dati allait jusqu’à "copiner" avec les assistantes et les chauffeurs de ses collègues au gouvernement pour être au courant de presque tous les rendez-vous du président d’alors, Nicolas Sarkozy. Une méthode dont l’ex-membre du gouvernement se servirait visiblement toujours mais qui, à en croire les informations du Canard Enchaîné, ne serait plus aussi efficace.

A revoir en vidéo : Rachida Dati insulte un journaliste 

Publicité