En promotion pour la sortie de son livre, "Faire", l’ancien Premier ministre a fait plusieurs révélations sur son passé et notamment sur sa carrière manquée dans la presse.

L’ancien Premier ministre et député de Paris François Fillon n’est décidément pas l’homme que l’on croit. Dans une interview mardi au magazine Gala, le candidat à la primaire des Républicains avait expliqué comment il était un enfant rebelle et insolent, aux antipodes de son image actuelle.

Celui qui avait un poster des Rolling stones à côté d’un portrait du général de Gaulle explique avoir été "un élève assez dissipé au collège". "Il m’est arrivé de lancer une ampoule lacrymogène pendant une heure d’étude surveillée.", se souvient celui qui a aussi fait le mur pendant Mai 68…

"J’avais même pré-signé un contrat à l’AFP"

Alors qu’on pouvait penser François Fillon enclin à une carrière politique, que nenni ! Lors d’une interview jeudi à Sciences PO TV-Yahoo ! pour la sortie de son livre Faire (un succès en librairie), l’ancien Premier ministre a confié qu’il voulait devenir journaliste.

"J’ai voulu devenir journaliste et j’ai failli le devenir. J’avais entamé une formation et j’avais même pré-signé un contrat à l’AFP (Agence France Presse, NDLR). ", confie-t-il.

Publicité
"Pour des raisons assez anecdotiques, je suis devenu le collaborateur d’un député de la Sarthe (Joël Le Theule, NDLR) qui était le député de ma circonscription et qui est devenu ministre.", se souvient François Fillon qui pense encore aujourd’hui que "diriger la rédaction d’un organe de presse, ça doit être passionnant."

Vidéo sur le même thème : Fillon: "Faire rêver est une idée folle" 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité