Si nos anciens présidents de la République sont onéreux à entretenir, leurs anciens chefs de gouvernement ne sont pas en reste.

Combien coûtent aux contribuables les retraités (prestigieux) de la politique ? C’est à cette question que le député socialiste René Dosière s’est attelé pendant de longs mois, publiant le 27 janvier sur son blog le résultat de ses travaux.

Pour les anciens présidents, le montant de la facture s’élève à 6 millions d’euros annuels, répartis ainsi : Valéry Giscard d’Estaing (2,5 millions) suivi de Nicolas Sarkozy (2,2 millions) et de Jacques Chirac (1,5 million). Ces millions d’euros correspondent aux frais de bureaux, de collaborateurs et de dépenses annexes (essence, abonnements presse, fournitures…) payés par l’Etat.

A lire aussiLes privilèges des anciens présidents de la République

Laurent Fabius paye lui-même ses dépenses

De son côté, le site Médiapart, qui a pu consulter les données du secrétariat général du gouvernement, a publié lundi ce que nous coûtaient entre 2011 et 2014 les anciens Premiers ministres. En tout, ces derniers ont engendré 3 millions d’euros de dépenses pour l’Etat. Dans le quatuor de tête, les anciens chefs de gouvernement de Jacques Chirac : Alain Juppé (102 171 euros), Dominique de Villepin (96 962 euros), Jean-Pierre Raffarin (89 560 euros) et le socialiste Lionel Jospin (82 118 euros).

Publicité
L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, arrive ensuite (66 885 euros), suivi d’Edouard Balladur (45 677 euros), de Jean-Marc Ayrault (37 431 euros) et d’Edith Cresson (33 817 euros). A noter que Laurent Fabius a décidé de ne pas se faire payer par l’Etat ses frais de déplacements et de bureaux, tout comme Michel Rocard visiblement.

Vidéo sur le même thème : Toujours bien pourvu par l'Etat, Valéry Giscard d'Estaing a fêté ses 90 ans

Publicité