Alors que Christiane Taubira menacerait de quitter le gouvernement, François Hollande serait décidé à la conserver au poste de garde des Sceaux jusqu’à la fin de son mandat.

La ministre de la Justice est décidée à faire entendre sa voix : elle partira si son projet de loi sur les mineurs ne passe pas prochainement devant le Parlement. "Le gouvernement s’était engagé à le faire au premier semestre 2015, je suis la première à déplorer que ce ne soit pas encore fait", a-t-elle récemment déploré, rapporte Europe 1. Aussi, aurait-elle été jusqu’à poser un ultimatum à François Hollande et Manuel Valls : s’ils ne tiennent pas leur promesse, elle quittera le gouvernement, indique le Journal du Dimanche.

A lire aussi – Christiane Taubira : les raisons qui la pousseraient à vouloir partir

François Hollande a besoin d'elle

Mais à la colère de Christiane Taubira, s’opposerait la détermination de François Hollande. "La priorité du président est simple : la ministre de la Justice doit rester en poste jusqu’à la fin du quinquennat", croit savoir la radio. Aussi, l’Elysée tenterait actuellement de calmer le jeu en minimisant notamment l’ultimatum de la garde des Sceaux, indique Europe 1. "Elle a su ne pas aller trop loin dans l’expression", entendrait-on dans les couloirs, on encore : "elle a raison de défendre ses textes, comme le font les autres ministres".

Pourquoi un tel ménagement ? Parce que Christiane Taubira serait précieuse à François Hollande. Alors que le bruit court que le président briguera un second mandat en 2017, la ministre s’avérerait très utile. "L’argumentaire tient en trois points : Christiane Taubira a un bilan avec le mariage pour tous, elle est appréciée à gauche et c’est une ministre très politique qui peut parler de tout", résume Europe 1. Pas question donc de la laisser démissionner.

A lire aussi - Prélèvement à la source : le vrai plan de François Hollande derrière cette réforme

Publicité
Aussi, François Hollande aurait-il décidé d’accéder à sa demande. Mais Christiane Taubira devra toutefois faire preuve de patience : le calendrier du Parlement est complet jusqu’à la fin de l’année. Son projet de loi passera donc bel et bien devant le Parlement mais pas avant 2016. Mais la ministre saura-t-elle (encore) patienter ?

Vidéo sur le même thème : Bernard Cazeneuve parle en créole avec Christiane Taubira