Arnaud Cléré, un ancien militant de l’UMP qui s’était rapproché du FN en vue des municipales de 2014, souhaite réintégrer le parti de Jean-François Copé. Il se dit « choqué » par les propos qui sont tenus au sein du parti de Marine Le Pen et les « tatouages de croix nazies » qu’il dit avoir vues.

Arnaud Cléré / Twitter

Demi tour. Arnaud Cléré vient de demander sa réintégration à l’UMP. Cet ancien militant de droite, qui avait conclu une alliance avec le FN en mai dernier en vue des municipales de 2014, fait finalement marche arrière. « J’ai fait une erreur de penser qu’on pouvait associer les genres, comme ça, entre UMP et FN » a-t-il indiqué. Arnaud Cléré se dit « choqué » par les « propos xénophobes, homophobes » qu’il a entendu, et par les « tatouages de croix nazies » qu’il dit avoir vu sur certains militants du Front National.

« On ne peut pas imaginer à quoi ressemble l’arrière-boutique »Arnaud Cléré a donc écrit une lettre à Jean-François Copé pour demander sa réintégration au sein de l’UMP, dont il a avait exclu après son rapprochement avec le parti d’extrême-droite. « Les idées, les propos qu'on peut recueillir lors de réunions FN, xénophobes, homophobes, etc., sont effectivement toujours là, et ça, ça me choque » a-t-il expliqué. « Quand on voit Marine Le Pen à la télévision, on ne peut pas imaginer à quoi ressemble l’arrière-boutique » a déclaré Arnaud Cléré à Rue 89, qui indique avoir vu deux personnes « qui étaient tatouées avec des croix nazies sur leur bras ».

Publicité
« La droite et l'extrême droite, c'est pas pareil »Interrogé ce dimanche matin sur Europe 1, Jean-François Copé s’est félicité de cette prise de conscience. « Les gens sont en train de prendre conscience de toutes les raisons pour lesquelles la droite et l'extrême droite, c'est pas pareil » a-t-il déclaré. De son côté, Marine Le Pen a dénoncé une « lettre écrite sous la dictée de M. Copé ». Elle a déclaré dimanche soir sur BFM TV trouver « terrible d'en arriver à faire écrire une lettre à un candidat d'une ville de 3 000 habitants », et a fait savoir que cette liste présentée à Gamaches, dans la Somme, « aura lieu avec tous ses colistiers ». Dimanche soir, le Front National a fait savoir dans un communiqué qu'il allait porter plainte contre Arnaud Cléré et l'Agence France Presse pour diffamation.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité