Le député du Rassemblement Bleu Marine n’a pas du tout apprécié les derniers propos du président d’honneur du Front National sur les chambres à gaz. Ses critiques ont ensuite déclenché un vif échange d’amabilités entre les deux hommes.

 Ils n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Depuis quelques mois, Jean-Marie Le Pen et Gilbert Collard semblaient avoir réussi à mettre leurs désaccords de côté. Mais cette entente n’a pas duré : elle a même publiquement volé en éclats jeudi. "La Shoah est l’abomination des abominations et Jean-Marie Le Pen un tract ambulatoire pour Manuel Valls, c’est désespérant !", a en effet posté sur Twitter le député Rassemblement Bleu Marine du Gard en réactions au propos tenus quelques heures plus tôt par le président d’honneur du Front National sur BFM TV.

"Ferme donc ta gueule, espèce de collard !"

 A lire aussi – Chambres à gaz : Jean-Marie Le Pen persiste

Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur les chambres à gaz et la position qu’il défend à ce sujet depuis près de trente ans, Jean-Marie Le Pen avait répondu : "Les chambres à gaz sont une point de détail de la guerre. A moins d’admettre que c’est la guerre qui est un point de détail des chambres à gaz". L’ancien président du parti d’extrême droite avait par ailleurs ajouté que, selon lui, "on a instrumentalisé cette affaire contre (lui) en y introduisant un soupçon d’antisémitisme". Aussi, le père de Marine Le Pen n’a pas apprécié le commentaire de Gilbert Collard. "Ferme donc ta gueule, espèce de collard !", lui a-t-il répondu sur le réseau social. Certains apprécieront le jeu de mots.

Marine Le Pen s’est désolidarisée de son père

Ce n’est pas la première fois que les deux hommes se livrent une joute verbale. On se souvient notamment de la fois où Jean-Marie Le Pen avait proposé de faire une "fournée" d’artistes opposés au FN, parmi lesquels figurait Patrick Bruel. Ce à quoi Gilbert Collard avait réagi en l’appelant à "prendre sa retraite".

A lire aussi - Jean-Marie Le Pen, le boulet du FN ?

Publicité
Outre un nouveau désaccord avec Gilbert Collard, les récents propos de Jean-Marie Le Pen lui otn également valu d’être visé par une enquête pour contestation de crime contre l’humanité. Un point qui risque fort de faire tache dans l’entreprise de dédiabolisation du FN mise en place par sa fille. Celle-ci s’est d’ailleurs, une fois encore, désolidarisée de son père.

Vidéo sur le même thèmePhilippot : "Ce que dit Jean-Marie Le Pen n'engage que Jean-Marie Le Pen"