Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.

La phrase de la semaine est signée Marine Le Pen. La présidente du Front National l’a prononcée lors d’une interview au Parisien. Elle est revenue sur les provocations de son père, évincé il y a quelques semaines du parti.

"Il ne se comporte plus en père"

Dans les colonnes du journal, elle admet qu’elle n’a plus cette "angoisse" qui la tenait lorsqu’elle apprenait que son père allait faire une interview : "Je me demandais quels dérapages on allait encore devoir gérer". 

A lire aussi -Marine Le Pen à propos de son père : "C'était lui ou moi"

Elle justifie également l’éviction de Jean-Marie Le Pen : "Il ne se comportait plus en père". "Pourquoi devrais-je me comporter en fille quand il ne se comporte plus en père ? A ce stade, c’était lui ou moi".

Coups bas, insultes : tous les coups sont permis dans cette guerre ouverte entre le père et la fille. La dernière provocation du père ? La création d’une formation politique indépendante mais non-concurrente au FN : l’Association des amis de Jean-Marie Le Pen. Rien que cela.

Publicité
Mais cette initiative combative n’impressione en rien la présidente du Front nationale : "C’est incontestablement une opération de parasitage. Mais cette tentative de division n’a aucune chance de prospérer", assure Marine Le Pen au journal.

Un congrès extraordinaire du parti est prévu début juillet où devrait être retiré à Jean-Marie Le Pen son titre de président d’honneur.

Vidéo sur le même thème : FN : Jean-Marie Le Pen "suspendu provisoirement"