Nadine Morano, ancienne ministre sous Nicolas Sarkozy, a récemment expliqué que Carla Bruni-Sarkozy manque à de nombreux Français et ce, notamment par sa "gentillesse" et sa "distinction". Plus de détails.

©AFP

Après le célèbre "Nicolas, reviens", y aura-t-il également bientôt un "Carla, reviens" ? A en croire Nadine Morano, cette hypothèse n’est pas à écarter. L’ancienne ministre de François Fillon a en effet raconté au cours d’un entretien paru dimanche dernier dans le Parisien que de nombreux Français regrettent le départ de l’ancienne Première dame. Toujours d’après Nadine Morano, ceux-ci le feraient même clairement savoir par courrier.

Forte de son expérience au sein du gouvernement sous le mandat de Nicolas Sarkozy, l’ex-ministre en charge de l'Apprentissage et de la formation professionnelle a commencé par expliquer avoir elle-même passé plusieurs heures à ouvrir et lire les lettres envoyées par les sympathisants au bureau de l’UMP.  "Sans être là, il incarne un leadership qui se résume par ‘Nicolas, reviens’, que l’on retrouve d’ailleurs souvent accompagné d’un mot pour son épouse Carla, dont la distinction, la gentillesse naturelle manquent visiblement", a-t-elle ensuite rapporté.

Une pique pour Valérie Trierweiler ?

Publicité
Une petite attention qui ne manquera certainement pas de ravir l’ancienne occupante de l’Elysée à qui il a récemment été reproché le financement de son site Internet. Mais alors que Nadine Morano n’a pas davantage précisé ses propos,  ceux-ci peuvent également être pris comme une pique envoyée à l’actuelle Première dame, Valérie Trierweiler, dont la cote de popularité est loin d’être au beau fixe dans le cœur des Français.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :