Pour la première fois depuis que Nicolas Sarkozy a été mis en examen dans l’affaire Bettencourt, son épouse, Carla Bruni-Sarkozy s’est exprimée. Selon elle, sa famille traverse "une épreuve très douloureuse".

Carla Bruni-Sarkozy s’est exprimée. Si le couple Sarkozy a soigneusement évité les prises de paroles publiques depuis qu’il a quitté l’Elysée en mai dernier, ces derniers temps il semble prendre une nouvelle direction. Suite à l’annonce de sa mise en examen jeudi soir dans le cadre de l’affaire Bettencourt, l’ancien président de la République a en effet choisi de s’exprimer sur un réseau social. Quelques jours après cette initiative, c’est au tour de son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, de se confier dans les colonnes du Figaro et du Parisien, mais aussi sur les ondes de RTL. Dans des entretiens à paraître ou diffusés ce mercredi, l’ex-Première dame a ainsi déclaré que sa famille vit actuellement "une épreuve très douloureuse".

"On va tout faire pour que la vérité éclate"Selon elle, "c’est très difficile de ne pas en parte mais c’est difficile d’en parler. J’enrage de ne pas pouvoir m’exprimer". Et alors que son mari est soupçonné d’avoir abusé de la faiblesse de l’héritière du groupe L’Oréal, Liliane Bettencourt, l’ancien mannequin décrit son époux comme un homme "serein et combatif". "C’est impensable d’imaginer qu’un homme comme lui puisse abuser de la faiblesse d’une dame qui a l’âge de sa mère", a-t-elle également estimé avant d’assurer : "On va tout faire pour que la vérité éclate".

Publicité
"Le pingouin n’a pas de visage"Carla Bruni-Sarkozy a également profité de ces trois interviews pour réaffirmer que François Hollande n’est pas l’homme qui se cache derrière le pingouin de l’une de ses chansons. "Le pingouin n’a pas de visage", a-t-elle en effet affirmé avant de préciser : "c’est une réponse à chaque agression à laquelle je n’ai pas su répondre". Et d’ajouter comme pour mettre un terme aux rumeurs : "je ne cible  pas une personne mais 1.000 personnes, qui peuvent être désagréables dans plein de situations. J’ai été stupéfaites par les interprétations". 

Ci-dessous un extrait du nouvel album de Carla Bruni, Mon Raymond, ou sa déclaration d'amour à Nicolas Sarkozy 

 

Publicité