Ancien mannequin et surtout amie de Carla Bruni-Sarkozy, Farida Khelfa a réalisé un documentaire exclusif  montrant l’intimité de l’ancien chef de l’Etat et de sa famille comme jamais elle n’a été dévoilée. Et alors que le film sera diffusé le 5 novembre prochain le Lab d’Europe 1 a pu le voir en avant-première...

©AFP

Pénétrez l’intimité des Sarkozy. C’est un peu la promesse du documentaire réalisé par Farida Khelfa et qui sera diffusé le 5 novembre prochain. Le Lab d’Europe 1, qui a pu voir le film en avant-première, en a retranscrit quelques scènes croustillantes. Selon lui, le documentaire permet ainsi non seulement de découvrir l’intérieur des appartements privés du couple présidentiel le soir du 6 mai 2012, mais également comment la famille Sarkozy a appréhendé l’annonce de la défaite du chef du clan. Le film montre en effet Carla Bruni-Sarkozy qui s’adresse à son fils Aurélien et à un ami de celui-ci venu jouer chez eux : "Les enfants, ça a l’air mal barré hein. Les premiers chiffres ne sont pas supers bons. (…) C’est probablement pas sûr qu’on puisse gagner". Et aussi, comment quelques minutes après l’ancienne Première dame a dû expliquer à son fils ce que cette défaite représentait pour Nicolas Sarkozy : "Tu sais combien d’années de vie politique il a fait Nicolas ? 37 ans. Aujourd’hui il ferme la porte de 37 ans de vie politique. C’est à lui qu’il faut penser. Il faut être très gentil avec lui".

Nicolas Sarkozy tape dans ses mains pendant que son épouse chante DalidaOutre la défaite de Nicolas Sarkozy, le documentaire s’attache aussi à montrer les anciens occupants de l’Elysée dans leur quotidien. Tourné entre le 15 février et le 6 mai, le film montre ainsi le couple dans l’avion présidentiel. On y voit alors Nicolas Sarkozy tapant dans ses mains entouré d’Alain Juppé et Henri Guaino pendant que son épouse chante Dalida. Nicolas Sarkozy apparaît également en père aimant qui n’hésite pas à gazouiller avec sa fille, Giulia, dont le visage est bien entendu flouté. Enfin, l’ancien chef de l’Etat est même montré en peignoir, une trousse de maquillage à la main tandis que sa femme est, elle, filmée en train de se plaindre de ses "bajoues".

Publicité
"C’est beau de partir comme ça"Et alors que le tournage s’est achevé le soir de l’annonce de la victoire de François Hollande, le documentaire ne manque pas de montrer quels ont été les mots de Carla Bruni-Sarkozy pour son mari. Une cigarette à la main, l’interprète du Pingouin lui dit : "C’est beau de partir comme ça. Et puis tu verras… Là où je sis d’accord avec toi, c’est qu’il ne faut pas être si définitif, il faut fermer la porte dans les jours qui viennent aux législatives, mais pas définitif vis-à-vis des gens. Tu as vu comment ils t’aiment ? Mais il est ambigu, le texte". Et Nicolas Sarkozy de lui répondre qu'"il n'est pas ambigu sur la politique". "Il est ambigu sur l'affection. Je reste l'un des vôtres. Je vous aime. Mais le recours, ça n'existe pas. Je n'y crois pas. Et puis alors ça vous fout la vie en l'air", assure l’ancien chef de l’Etat.

A revoir en vidéo, François Fillon se confie sur la présidence de Nicolas Sarkozy : 

Publicité