Au cours d’une interview accordée au Journal du Dimanche, un conseiller élyséen a fait une remarque aux allures anodines mais qui en dit pourtant long sur le rôle de Brigitte Macron au Palais. 

Brigitte Macron outrepasse-t-elle ses missions de Première dame au point d’empiéter sur le terrain du ministre de l’Education nationale ? C’est en tout qu’à ce qu’a laissé entendre un conseiller élyséen au cours d’une interview accordée au Journal du Dimanche. "Blanquer, c’est le ministre de Brigitte", a-t-il en effet lâché. Une impression corroborée par les éloges que le numéro trois du gouvernement, Jean-Michel Blanquer, ne manque pas de faire à propos de l’épouse du président. Dans sa dernière édition, l’hebdomadaire qui cite le ministre se fait ainsi l’écho de leur bonne entente : Avec Brigitte Macron, nous avons des discussions "passionnantes", elle est "la prof idéale".

Education, handicap et maladie

Publicité
Au moment de la publication de la charte de la Première dame l’été dernier, Brigitte Macron avait fait savoir qu’elle comptait consacrer une bonne partie de son temps à l’éducation, au handicap et la maladie. Ancienne professeur de Français, elle expliquait par ailleurs son souhait de mettre son expérience au profit des Français. "Je n'ai qu'une envie : ne pas être vaine. Je veux être utile et je veux voir comment l'être au mieux. C'est la raison pour laquelle je prends un peu de temps. Je fais beaucoup de terrain. J'aime le terrain, j'en ai toujours fait", avait-elle alors indiqué au micro de M6.A ce titre, elle a d’ailleurs déjà effectué de nombreux déplacements dans les milieux associatifs et éducatifs. Au point de marcher sur le terrain du ministère de l’éducation nationale ?

En vidéo sur le même thème : Brigitte Macron baptise le bébé panda

mots-clés : Brigitte macron, Elysée
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité