Ce lundi 5 mars au dîner des créateurs organisé à l'Elysée, Brigitte Macron a fait une drôle de gaffe. Elle risque de ne pas plaire au chef de l’Etat.

Lors du dîner des créateurs à l’Elysée ce lundi, Brigitte Macron a tenu à rendre hommage au créateur Azzedine Alaïa, décédé en novembre 2017. Une vidéo a été postée sur le compte Instagram officiel du styliste où l’on voit la première Dame, dire ces quelques mots : "J’ai une grande pensée pour Azzedine qui est avec nous certainement. On pense tous à lui ce soir."

Après avoir remercié l’ensemble des créateurs présents, l’épouse du président de la République a ensuite déclaré : "Merci aussi parce que grâce à vous [les créateurs, ndlr], le métier de première Dame est beaucoup plus doux".

Une erreur dans la communication

Publicité
L'erreur de Brigitte Macron a été le choix de l'expression "métier de première Dame", qui n’est pas vraiment en concordance avec la charte de transparence qu'Emmanuel Macron a mis en place au début de sa présidence. Bien conscient que le sujet de la place de son épouse peut crisper, le chef de l'Etat avait renoncé à son projet d'un statut de Première dame pour proposer cette charte.

Ce document officialise le fait que Brigitte Macron n’est en aucun cas rémunérée, et qu’elle ne bénéficie ni d’un budget ni d'aucun défraiement pour ses représentations.

En janvier dernier, le chef de l’Etat avait à nouveau évoqué le statut de sa femme, dans une interview de la chaîne RTS : "Je peux la qualifier très simplement, c’est mon épouse."

En vidéo - Brigitte Macron s'engage contre le harcèlement scolaire

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité