Au lendemain de l’annonce de son grand retour en politique après dix-neuf d’absence, Bernard Tapie a fait une nouvelle confession fracassante sur le plateau du JT de France 2 lundi soir.

Nouveau coup de théâtre signé Bernard Tapie. Dimanche, l’homme d’affaires annonçait dans les colonnes du Journal du Dimanche qu’il allait revenir en politique pour barrer la route au Front National. Un projet ambitieux qui en cachait en réalité un autre, à plus long terme. Invité du 20 heures de France 2 lundi soir, l’ancien ministre a en effet laissé la porte ouverte à son éventuelle candidature à la prochaine élection présidentielle.   

Publicité
"La réponse elle n’est pas d’aujourd’hui, elle ne le sera pas demain"Interrogé sur ses intentions pour 2017, Bernard Tapie a en effet répondu que rien n’était exclu même si "la réponse elle n’est pas d’aujourd’hui, elle ne le sera pas demain".  Dans l’immédiat, Bernard Tapie prévoit ainsi de plancher sur des propositions concrètes pour lutter contre le chômage des jeunes lesquels votent selon lui majoritairement pour le Front National. Ce programme devrait être présenté d’ici la fin du mois de janvier, et ensuite être soumis aux différentes formations politiques. En d’autres termes, Bernard Tapie préfère pour le moment rester au-dehors de la prochaine course à l’Elysée mais se réserve toutefois le droit d’y entrer "si aucun des candidats actuels ne veut modifier les structures qui permettent d’arranger les jeunes qui sont au chômage". Plutôt surprenant pour quelqu’un qui assurant en 1996 que jamais plus il ne remettrait les pieds en politique.

En vidéo - Retour de Bernard Tapie : "Il n'a plus aucune crédibilité en politique", estime le porte-parole du PS

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité