L’ancienne Première dame a eu quelques mots pour Sophie Dessus, la députée PS de Corrèze qui s’est éteinte jeudi de suites d’un cancer. Agée de 60 ans, elle avait tapé dans l’œil de Jacques Chirac en 2009. 

La nouvelle est tombée jeudi en fin de journée : Sophie Dessus est décédée le 3 mars après s’être battue contre le cancer. Mère de quatre enfants, elle était notamment connue pour avoir succédé à François Hollande en tant que députée de la première circonscription de la Corrèze en 2012, mais aussi, et surtout, pour avoir fait craquer Jacques Chirac en 2009. Lors de l’inauguration d’un musée consacré à l’ancien président à Sarran, ce dernier était tombé sous son charme. Sous le regard noir de son épouse, Bernadette, Jacques Chirac avait alors allégrement discuté et même ri avec Sophie Dessus, au point qu’elle avait ensuite été surnommée "la blonde de Chirac".

"Mon mari aimait beaucoup rire avec elle"Un épisode immortalisé par les caméras du Petit Journal (cf. vidéo ci-dessous) et donc beaucoup se souviennent encore, mais que l’ancienne Première dame a visiblement digéré. Au micro de France Bleu jeudi soir, elle a en effet tenu à rendre hommage à la députée PS. "Elle était très proche de la population, très humaine. C’était une femme exceptionnelle, grande, très mince, toujours élégante, avec cette magnifique chevelure blonde, toujours de très bonne humeur, jamais un mot agressif ou désagréable, et on pouvait évoquer beaucoup de choses avec elle. Mon mari aimait beaucoup rire avec elle", a déclaré Bernadette Chirac. Se disant "extrêmement bouleversée" par l’annonce de son décès, elle a poursuivi en expliquant : "C’était une amie très, très, proche pour moi, contrairement à ce qu’on pourrait croise puisque nous n’avions pas les mêmes idées politiques, mais c’était le contraire d’une personne sectaire, et quand elle a été élue la première fois conseillère générale de la Corrèze, elle m’a dit qu’elle souhaitait travailler avec moi spécialement sur les problèmes de la culture du département".

Publicité
Bernardette Chirac est également revenue sur le fameux épisode de 2009. "Sophie Dessus était très gentille avec lui. Ils avaient des échanges plein d’humour. Ca a été un moment, évidemment, qui a beaucoup intéressé les journalistes", a-t-elle commenté.

En vidéo - Quand Jacques Chirac tombait sous le charme de Sophie Dessus, sous le regarde noir de son épouse

]

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité