Quelques mois après l'affaire de la sextape, le Premier ministre a rappelé mardi le devoir d'exemplarité de Karim Benzema. L'attaquant du Real Madrid vient de réagir à cette accusation.

Ce mardi sur RMC, le Premier ministre Manuel Valls a rappelé, au micro de Jean-Jacques Bourdin, le devoir d'exemplarité de Karim Benzema suite à l'affaire de la sextape. Ce dernier a réagi sur Twitter en mettant en avant sa discipline sur le terrain.

"12 saisons que je suis professionnel : 541 matchs joués, 0 carton rouge, 11 cartons jaunes !!! Et certains parlent de mon exemplarité ???", a-t-il posté hier.

En effet, un peu plus tôt dans la journée, le Premier ministre avait estimé que les conditions pour un retour de Karim Benzema en équipe de France n'étaient "pas réunies" pour le moment. "Par rapport à la jeunesse, un grand sportif doit être exemplaire. Je ne suis ni le président de la FFF, ni Didier Deschamps. Et c'est au sélectionneur de constituer la meilleure équipe possible. Mais je pense que les conditions ne sont pas réunies pour que Karim Benzema revienne en équipe de France, il est toujours mis en examen et on sent bien qu’il y a eu quelque chose. Le foot n’est pas quelque chose à part, qui intéresserait seulement les amateurs de sport. Le foot, c’est notre patrimoine. Tous les gestes, tous les choix ont leur importance", avait insisté hier matin Manuel Valls. 

A lire aussi : Karim Benzema : une carrière jalonnée de scandales

Le contrôle judiciaire a été levé

Lundi, le ministre des Sports Patrick Kanner ne s'était également pas montré favorable au retour de l'attaquant en équipe de France. "Je pense que lorsqu'on signe la charte de déontologie pour être membre de l'équipe de France on doit la respecter, et je pense qu'aujourd'hui les conditions ne sont pas réunies en la matière pour M. Benzema", avait alors estimé le ministre des Sports sur RTL. 

Publicité
Vendredi dernier, le contrôle judiciaire de Karim Benzema a été levé dans l'affaire du chantage à la sextape à l'encontre de Mathieu Valbuena. C'est une "première étape" selon la Fédération française de football (FFF) qui ouvre la voie au retour de l'attaquant en équipe de France en vue de l'Euro 2016 qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet. Les deux joueurs pourront donc à nouveau se voir, se parler et peut-être même jouer ensemble ! 

En vidéo sur le même thèmeAffaire de la sextape : contrôle judiciaire levé pour Karim Benzema 

Publicité