Accompagnée par Clément Borioli et Xavier Bongibault, Frigide Barjot a présenté son nouveau projet ce mercredi. Trois jours seulement après la dernière Manif pour tous, l’ancienne porte-parole a lancé l’Avenir pour tous un mouvement consacré… aux municipales de 2014.

Frigide Barjot a présenté mercredi son nouveau cheval de bataille. L’ex-porte-parole de la Manif pour tous a en effet lancé son mouvement : l’Avenir pour tous. C’est avec Xavier Bongibault et Clément Borioli que Frigide Barjot a troqué les drapeaux arc-en-ciel de la Manif pour un côté minimaliste, elle-même habillée tout en blanc.

Un mouvement dans la continuitéAlors que les hypothèses les plus farfelues pressentaient la reconversion de Frigide Barjot dans la chanson, la charismatique leader des anti-mariage gay reste pour autant engagée en vue des prochaines élections municipales. Et pour cause, l’Avenir pour tous demeure concentré sur l’opposition au mariage pour tous. "Nous demanderons à tous les candidats aux élections de s'engager, avec nous, en préambule de leur programme électoral, à abroger la loi Taubira", a-t-elle ainsi expliqué, forte de ses convictions.

Armée de sa pancarte "liberté d’expression", Frigide Barjot compte ainsi tourner son mouvement autour de trois grands thèmes pour le mariage. Elle souhaite en effet inscrire dans la constitution le mariage homme/femme mais également créer une union civile pour les couples homosexuels souhaitant avoir les mêmes droits. Le dernier grand combat de Frigide Barjot reste "la liberté de conscience" pour les élus qui ne souhaitent pas célébrer le mariage de deux personnes de même sexe.

Publicité
Cap sur les municipalesToujours engagée contre le mariage pour tous, Frigide Barjot mise désormais sur les élections municipales de 2014 pour inverser la tendance. Elle a d’ailleurs annoncé qu'elle allait "envoyer son manifeste aux candidats à la primaire UMP à Paris". Et alors que le nom du site semble confirmer cette nouvelle mobilisation pour les prochaines élections -lavenirpourtous2014.com-, Frigide Barjot a réaffirmé qu’elle n’est pas "sortie du débat. Simplement, le combat a changé de nature".

L'ex-porte-parole de la Manif pour tous compte donc bien maintenir la mobilisation à l’encontre de la loi Taubira pour les élections municipales de 2014 et même au-delà.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :