Il est de coutume de comparer les principaux dirigeants du Parti socialiste à des "éléphants". Mais d'où vient cette expression ?

Les socialistes, entre eux, ont l'habitude de se faire appeler du qualificatif d'"éléphants". Mais savez-vous d'où vient cette expression ?

En fait, cette appellation remonte au Congrès de Grenoble en 1973, soit deux ans après la création du Parti socialiste au Congrès d'Epinay, indique le site de Ca m'intéresse. Et apparemment, une confusion serait à l'origine de cette expression.

A lire aussi Christiane Taubira, bientôt nommée porte-parole de Benoît Hamon ?

Une expression poétique

C'est en voyant des cadres du parti se diriger vers une salle de réunion qu'un militant aurait glissé à un journaliste : "Voilà les éléphants qui vont se réunir". Devant l'incompréhension du journaliste, il précise alors : "C'est l'heure où les éléphants vont boire." Une énigme, que l’assistance a interprété comme signifiant "se concerter pour se répartir les différents postes et fonctions", précise Ca m'intéresse .

En fait, le militant aurait confondu le poème Les Eléphants de Leconte de Lisle (Poèmes barbares) et un vers du Booz endormi de Victor Hugo (La Légende des siècles) : "C'était l'heure tranquille où les lions vont boire".

Publicité
Depuis cet épisode, l'expression s'est popularisée et qualifie aujourd'hui les "poids lourds" du Parti socialiste. De manière péjorative, il peut qualifier aussi les anciens du PS qui s'accrochent à leurs postes. En 2007, Arnaud Montebourg déclarait ainsi : "Rien ne sera plus jamais comme avant au parti socialiste ! Fini le temps des éléphants révolus et place aux jeunes lions !".

Vidéo sur le même thème : En Namibie, ils tuent les éléphants pour les protéger