Après une semaine chargée en hommages, le président de la République a hérité d’un petit surnom qui devrait ressurgir en fin d’année…

Alors que le marathon des commémorations touche à sa fin, le président de la République vient d’hériter d’un petit surnom sur les réseaux sociaux.

Ne dites plus François Hollande, mais "Commémorator". Une allusion à la propension visiblement manifeste du chef de l’Etat à rendre des hommages.

A lire aussi En images : vibrant hommage aux victimes des attentats de janvier, place de la République

En effet, depuis les vagues d’attentats, les commémorations sont très présentes dans l’agenda du président de la République. Pour honorer la mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 à Charlie Hebdo et à l’Hyper Cacher, François Hollande a inauguré presque tous les jours une plaque commémorative, pour les journalistes du journal satirique, pour Ahmed Merabet, le policier mort près de Charlie Hebdo, pour Clarissa Jean-Philippe, la policière tuée par Amedy Coulibaly, et pour les clients de l’Hyper Cacher. Dimanche, François Hollande a rendu une visite à la mosquée de Paris avant de présider dans la soirée un hommage populaire sur la place de la République à Paris, dédié aux 149 personnes mortes à cause du terrorisme pendant l’année 2015 sur le sol français.

La célèbre phrase du général de Gaulle en 1958

Une propension à la commémoration qui a irrité Daniel Cohn-Bendit. Ce mardi, dans un article de L’Opinion, l’ancien député européen écologiste répondait sur l’organisation hypothétique d’une primaire à gauche pour la présidentielle : "Si j’étais Hollande, je dirais : « Si toute la gauche participe à la primaire, j’y vais ! » De toute façon, il ne va pas passer la fin du quinquennat à faire des commémorations !"

Publicité
Une attitude equi rappelle cette petite phrase du général de Gaulle prononcée lors d'une conférence de presse en 1958, date de son retour au pouvoir. "Qui a jamais cru que le général de Gaulle étant appelé à la barre devrait se contenter d’inaugurer les chrysanthèmes."

Vidéo sur le même thème : François Hollande rend hommage à David Bowie