Une enquête BVA réalisée pour Orange montre que les Français sont majoritairement favorables à une dissolution de l'Assemblée nationale et à l'organisation de législatives anticipées.

Voilà de quoi inquiéter davantage François Hollande. Selon un sondage BVA pour Orange, une majorité de Français se dit "favorable" à la dissolution de l’Assemblée nationale et à la tenue d’élections législatives anticipées. En effet, ils sont 55% à souhaiter que François Hollande dissolve la chambre des députés alors que 42% des personnes interrogées sont contre (3% ne se prononcent pas).

Lire aussi : Quelles seraient les conséquences d’une dissolution de l’Assemblée nationale ?

Chez les sympathisants de droite, l’étude montre que cette option séduit une écrasante majorité. En outre, ceux qui se situent de ce côté de l’échiquier politique sont 80% à souhaiter une dissolution alors que chez les sympathisants de gauche, seulement 26% des sondés envisagent une dissolution de l’Assemblée nationale.

Les Français restent sceptiques

Publicité
S’ils sont 55% à voir d’un bon œil une dissolution, quasiment trois quarts des personnes interrogées n’y croient pas. En effet, seuls 26% des sondés ont répondu par l’affirmative à la question de savoir s’ils pensaient que François Hollande procédera à la dissolution de l’Assemblée nationale. Dans ce scénario, les Français souhaiteraient voir Alain Juppé à la tête du gouvernement en cas de cohabitation (46%) suivi de Bruno Le Maire (20%).

A voir sur le même thème : la dissolution de l'Assemblée nationale réclamée dans l’opposition