Au cours d’un entretien accordé au New York Times, Arnaud Montebour, le ministre du Redressement productif, a confié qu’il se rêvait président de la République en 2017. Il en a par ailleurs profité pour tacler l’ancien occupant de l’Elysée, Nicolas Sarkozy.

Il rêve de poser ses valises à l’Elysée. Après s’être notamment illustrée en défenseur du "made in France", Arnaud Montebourg s’est récemment confié sur ses ambitions présidentielles au cours d’un entretien accordé au New York Times. "J’ai échoué la première fois, ce qui ne veut pas dire que j’échouerai la seconde", a-t-il ainsi déclaré faisant allusion à la primaire socialiste qui s’est tenue en 2011 en vue de l’élection de 2012. En février dernier, le ministre avait d’ores et déjà annoncé : "J’ai beaucoup d’ambition. Je ne l’ai jamais dissimilé. Je n’ai pas besoin de dire que je pense à la présidence de la République en me rasant. J’y pense depuis des années en me brossant les dents".

Montebourg tacle SarkozyFort de ses propos, le ministre du Redressement productif s’est même allé à commenter les projets de Nicolas Sarkozy. Alors que le champion de la droite a fait son grand retour sur la scène politique en début de semaine, sans pour autant précisé s’il serait candidat ou non dans quatre ans, Arnaud Montebourg a  en effet commenté :"peut-être, oui. Peut-être menotté".

Publicité
Considéré comme un "fantasme d’amour de vacances" par 18% des lectrices du Elle magazine, Arnaud Montebourg a par ailleurs réussi à charmer la journaliste pendant l’interview. Celle-ci l’a ainsi décrit comme étant un homme "grand" et "élégant".

Regardez une vidéo d'Arnaud Montebourg au moment de la primaire de 2011 :

 

Publicité