Invité mercrdi dernier de l’émission Questions d’info sur LCP, Arnaud Montebourg s’est fortement énervé contre une journaliste du Monde. Le ministre du Redressement productif n’a visiblement pas apprécié une question sur le dossier sensible de Florange.

Capture d'écran LCP

Les frasques d’Arnaud Montebourg ne s'arrêtent pas. Après avoir déclaré sur le ton de plaisanterie qu’il distribuait du "Viagra dans les couloirs du ministère de l’Economie", le ministre du Redressement productif était particulièrement énervé mercredi dernier. Convié à l’émission Questions d’info sur LCP, le ministre du gouvernement Ayrault s’en est vivement pris à Françoise Fressoz, journaliste du Monde présente lors du débat. Alors qu’Arnaud Montebourg s’exprimait sur la reprise de la production industrielle en France, la journaliste a touché un point sensible : le dossier Florange. Françoise Fressoz a insinué que la stratégie de l’endiguement des plans sociaux "n’avait pas très bien fonctionné" pour le site lorrain. Une intervention loin d’être au goût du ministre. "Madame Fressoez, vous avez un problème avec votre cerveau ! Florange n'est pas l'alpha et l'oméga de la politique française !", a-t-il lâché.

"N'en rajoutez pas, c'est pas le moment..."

Publicité
Arnaud Montebourg nourrit visiblement une déception personnelle vis-à-vis du dossier de Florange. L’homme qui a fait des pieds et des mains pour voir le site rester en activité, a visiblement été contrarié par la visite en solitaire de François Hollande en Lorraine la semaine dernière, pour récolter les fruits de l’apaisement sur le site industriel. "J'ai 950 dossiers qui sortent de mon bureau, vous me parlez de Florange, 650 salariés", a-t-il souligné à la journaliste du Monde. Et quand le présentateur de l’émission a tenté de le calmer, Montebourg lui a répondu brutalement : "N'en rajoutez pas, c'est pas le moment...". Avant de suivre la recette de Jean-Luc Mélanchon envers les journalistes. "Attention au miroir que vous tendez aux Français de la France ! Vous êtes un miroir déformant !" , a-t-il conclu.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité