Depuis qu’il a perdu l’élection présidentielle de 2012, Nicolas Sarkozy se plaît à donner des conférences. Après avoir distillé ses conseils et évoqué son expérience de chef de l’Etat dans plusieurs pays étrangers, il devrait prochainement prendre la parole à Cannes.

©AFP

Le Sarkotour arrive en France. D’après une information du Parisien (article payant), Nicolas Sarkozy donnera une conférence rémunérée à Cannes (Alpes-Maritimes) à la fin du mois de septembre. Une première depuis qu’il a perdu face à François Hollande et qu’il s’est reconverti dans cette branche. L’ancien chef de l’Etat a en effet d’ores et déjà donné des conférences à Genève, à Montréal et à Londres, mais encore jamais dans l'Hexagone. Cette fois-ci l’évènement est organisé pour des clients étrangers du groupe indien Tata, spécialisé dans l’informatique. Devant ce public et pendant une heure, l’ex-occupant de l’Elysée abordera non seulement la crise économique mais également ses cinq années passées à la tête de la France.

169 euros minimum pour Nicolas Sarkozy à MontréalSi l’on sait avec certitude que Nicolas Sarkozy sera payé pour donner cette conférence à Cannes, on ignore pour le moment combien coûteront les billets d’entrée. On peut toutefois se faire une idée grâce aux tarifs pratiqués lors de la conférence de Montréal. Le billet "général" était alors vendu 169 euros (hors taxes) aux membres de la Chambre de commerce de Montréal Métropolitain, tandis que les non-membres devaient débourser 243 euros (HT). Les inconditionnels de Nicolas Sarkozy devaient, quant à eux, donner près de 600 euros pour avoir accès aux meilleures places, accéder au salon VIP et avoir la droit d’être photographiés avec l’ancien président de la République.

Publicité
Fort de sa conférence à Cannes, Nicolas Sarkozy prévoit également de se rendre le 18 septembre en Haute-Savoie, près du plateau des Glières. L’ex-chef d’Etat appréciait en effet de se rendre dans ce haut-lieu de la Résistance pendant son mandat. Quant à savoir si ces deux déplacements ont un quelconque lien avec un éventuel retour en politique de Nicolas Sarkozy, les proches de ce dernier ont assuré que "c’est un peu le hasard". Selon eux, "il ne faut y voir aucune signification particulière".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité