Après avoir pris connaissance du livre, la présidente (LR) d'Ile-de-France a annoncé sur Facebook avoir "été victime de déstabilisation politique" et souhaite saisir la justice. 

Samedi dernier, Valérie Pécresse a annoncé son intention de porter plainte après avoir lu un passage du livre Bienvenue Place Beauvau concernant l’arrestation de son fils en septembre 2016 ; une information qui serait arrivée très rapidement aux oreilles des journalistes selon les auteurs du livre. François Fillon avait déjà parlé de ce livre deux jours plus tôt, évoquant la présence d'"un cabinet noir" à l'Élysée. 

Un collaborateur de Claude Bartolone aurait vendu la mèche

La présidente (LR) de la région Ile-de-France estime avoir été "victime d’une tentative de déstabilisation politique". En septembre dernier, son fils est interpellé avec 4g de cannabis dans le XVe arrondissement de Paris. Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé, les journalistes à l'origine de ce livre, ont affirmé que la nouvelle de sa garde à vue avait fuité "en moins d’une heure". D’après eux, un des collaborateurs de Claude Bartolone en aurait informé la presse. C'est ensuite le siteBuzzFeed qui a sorti l'information en premier. 

Sur Facebook, la femme politique a publié un message dans lequel elle informe avoir demandé à son avocat Thibault de Montrial de "saisir la justice et de porter plainte notamment pour atteinte à la vie privée, violation du secret de l'enquête et violation du secret professionnel".

À lire aussi : Affaire Fillon : ce qu'a dit Penelope lors de son audition devant les enquêteurs

Publicité
"J’apprends que j’aurais été victime d’une tentative de déstabilisation politique savamment orchestrée avec la complicité d’un directeur de la préfecture de police, proche de Monsieur Valls, Premier ministre à l’époque, et d’un conseiller de Monsieur Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale. Ces méthodes en disent long sur le quinquennat écoulé. Non, la politique n’autorise pas tout. Messieurs Hollande, Valls, Bartolone et Cazeneuve doivent rendre des comptes sur les faits relatés dans ce livre, qui s’ils sont avérés, déshonorent la politique et abîment la démocratie", a-t-elle écrit. 

En vidéo sur le même thème : Affaire Fillon: Pécresse se demande si "tout ça arrive par hasard à ce moment-là"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité