Un chroniqueur du Figaro n’a pas mâché ses mots pour critiquer la prestation d’Anne Gravoin et de son orchestre lors d’un concert à la Philarmonie de Paris.

Anne Gravoin. Il y a quelques mois encore ce nom n’était connu que par quelques initiés dans le milieu musical. Aujourd’hui, il évoque non seulement le nom de la directrice artistique et premier violon de l’Alma Chamber Orchestra, un orchestre de chambrée crée en 2013, mais aussi et surtout, l’épouse de Manuel Valls. La violoniste et le Premier ministre sont en effet mariés depuis 2010.

"Il faut beaucoup plus que quelques coups de téléphone pour arriver à forger un son commun"Une certaine notoriété qui aurait conduit des personnalités d’ordinaire imperméables à la musique classique à s’y intéresser soudainement. "On pouvait croiser beaucoup de têtes couronnées de la politique et du show-biz, que l'on ne voit jamais à un concert classique", a en effet rapporté Christian Merlin  la semaine dernière après avoir assisté à un concert de l’Alma Chamber Orchestra à la Philamornie de Paris. Plutôt virulent, le chroniqueur du Figaroa également pointé la composition de l’orchestre : entre people et "mercenaires issus des formations parisiennes, comme au bon vieux temps des orchestres de studio".

Publicité
Plus que ceux qui composent cet orchestre, Christian Merlin s’est également attaqué à leur travail. Selon lui, le programme était "tout ce qu’il y a de plus conventionnel", tandis que la sonorité était "froide et lisses des cordes, sans densité ni grain sonore, sans parler de décalages flagrants dans le concerto". Et le musicologue d’ajouter à propos d’Anne Gravoin, qui a notamment joué avec Johnny Hallyday : elle est "imbattable dans l’art de réunir des musiciens pour les spectacles des stars de variétés". Avant de conclure à propos de ce concert "pour défendre la paix" : "Il faut beaucoup plus que quelques coups de téléphone pour arriver à forger un son commun, ce sera la leçon musicale de ce concert, au-delà du message humanitaire".

Vidéo sur le même thème - Anne Gravoin, l'atout charme de Manuel Valls !

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité