Alors que le magazine Closer a révélé ce vendredi que Dominique Strauss-Kahn serait le père d’un fils caché de cinq ans, Planet.fr vous propose de découvrir la nouvelle vie de l’ancien patron du FMI.

Depuis son arrestation au Sofitel de New York en mai 2011 et sa mise en examen dans le cadre d’une affaire de tentative de viol, Dominique Strauss-Kahn se fait plutôt discret. De temps à autre, l’actualité le rattrape et ses déboires judiciaires font la Une des journaux. Ce vendredi, c’est l’une de ses anciennes aventures extraconjugales qui a refait parler de lui. Selon le magazine Closer, l’ancien patron du FMI serait le père d’un enfant caché de cinq ans qu’il aurait eu avec une "jolie brune de 45 ans" lorsqu’il était encore marié à Anne Sinclair. Mais outre ces déconvenues récurrentes, que devient réellement DSK ?

Séparé d’Anne Sinclair avec laquelle il est resté marié 20 ans, l’économiste partage aujourd’hui sa vie avec Myriam L’Aouffir, une franco-marocaine de 40 ans à la tête de la société de communication Daenery’s. En 2012, le magazine VSD avait révélé leur relation au grand jour. Depuis, le couple est régulièrement photographié par les paparazzis et partage sa vie entre Paris et Marrekeck (Maroc) où il dispose d’un riad.

DSK, loin de prendre sa retraite

Pour autant, Dominique Strauss-Kahn est loin d’avoir pris sa retraite. En effet, il dispose toujours d’une brillante expertise économique et d’un large carnet d’adresses. Depuis son départ forcé du FMI, il a donc choisi de se lancer dans les affaires. Après le lancement avorté de LSK en 2014, une banque d’affaires spécialisée dans le conseil aux entreprises, DSK s’est reconverti en consultant international. En 2013, il a également intégré le conseil de surveillance de la Banque russe de développement des régions (BRDR) avant de rejoindre, quelques mois plus tard, le gouvernement serbe en tant que conseiller économique. De plus, Il anime toujours de nombreuses conférences à travers le monde. Désormais, il ne s'exprime que rarement pour donner son avis en politique. Il l'a pourtant récemment fait en proposant plusieurs pistes à suivre pour obtenir un accord à l'issue de la COP21.

Débarassé de ses ennuis judiciaires (ou presque)

Publicité
Concernant ses problèmes judiciaires, l’ancien patron du FMI n’est pas encore tiré d’affaires. La femme avec laquelle il aurait eu un fils caché le poursuit aujourd’hui en justice afin d’obtenir une pension alimentaire de 8 000 euros par mois. Néanmoins, il a été relaxé en juin dernier dans le cadre de l’affaire du Carlton dans laquelle il était accusé de proxénétisme aggravé en bande organisée.

En vidéo sur le même thème - DSK débarque sur Twitter... et déjà son premier tweet intrigue

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité