Alors qu’elle vient de signer une tribune assassine contre la politique menée par l’exécutif, Martine Aubry aurait également alerté François Hollande d’un danger qui le guette : les ambitions de son Premier ministre Manuel Valls. Plus de détails sur sa mise en garde. 

Toujours prompte à monter au créneau pour dénoncer la politique actuellement menée par l’exécutif, Martine Aubry sait également se montrer loyale envers le président François Hollande. L’Express rapporte en effet qu’à l’aube du dernier remaniement, la maire de Lille aurait mis le chef de l’Etat contre un danger qui le guette. "J’ai dit à François : ‘Méfie-toi ! Manuel prépare son départ, il est en train de te trahir, il la joue perso", aurait-elle raconté au magazine.

A lire aussi – Martine Aubry : avec sa tribune, que veut-elle vraiment ?

"Valls se prépare à sortir"

A lire aussi – Manuel Valls : pourquoi quitter Matignon avec 2017 l’arrangerait

Publicité
Des informations qui peuvent paraître quelque peu surprenantes de prime abord, surtout depuis que Martine Aubry n’a pas hésité à publier une tribune assassine sur l’action de François Hollande et Manuel Valls aux commandes de la France. Pour autant ces révélations vont dans le sens de ce qui se murmure actuellement dans les couloirs de Matignon. Alors que le Premier ministre a longtemps été considéré comme fidèle et loyal envers le président, le bruit court qu’il mettrait désormais ses ambitions au premier plan, quitte à trahir le locataire de l’Elysée. "Valls se prépare à sortir, il ne veut pas rester à Matignon jusqu’à la fin et être coresponsable du bilan" de Hollande, a confié l’un de ses proches au Monde. "Sa hantise est d’être ‘fillonisé’ : Fillon était un Premier ministre populaire avant 2012, mais il n’a pas su rebondir après la défaite de Sarkozy", a également expliqué une autre source de son entourage au journal du soir.

En vidéo - L'offensive  de Martine Aubry : pourquoi maintenant ? 

Publicité