Une anecdote révélée par le Point montre que le maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite savait s'amuser. De quoi en finir avec l'image d'homme froid qui lui colle à la peau ?  

Qui a dit que les politiques ne savaient pas s'amuser ? Probablement pas Alain Juppé, à en croire une information du Point, qui rapporte que le candidat à la primaire de la droite fréquentait souvent les boites de nuit d'Ibiza dans le passé. 

"Il y a une vingtaine d'années, à Ibiza, Alain Juppé arrive à 6 heures du matin avec des amis dans une discothèque noire de monde et dit : 'Mais à quelle heure ils se lèvent tous pour être déjà là ?'", explique le magazine, repris par le site Closer.fr.

"Avec le temps, je me suis 'arrondi'"

Une étonnante anecdote qui lui permettrait d'en finir avec l'image d'homme froid qu'on lui donne. C'est en tout cas ce que cherche à faire le maire de Bordeaux. Le même magazine relayait d'ailleurs il y a quelques jours les bonnes feuilles de son dernier livre, "De vous à moi", dans lequel il revient sur ces critiques. 

Publicité
"Techno, froid, insensible : le jugement me blessait et je continue à en souffrir. Je le ressentais comme profondément injuste. Avec le temps, je me suis 'arrondi', au moins psychologiquement", explique-t-il dans son ouvrage. Et d'ajouter : "'Froid' ? Parlez-en aux anciens de la 'bande du 18e' et aux patrons des bistrots où nous avions l'habitude de nous retrouver ! Je rêve toujours du hareng pommes à l'huile de la Pomponette, en haut de la rue Lepic".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité