Dans une interview accordée mercredi au Parisien, le candidat à la primaire de la droite et du centre est revenu sur l'importance d'avoir une compagne à ses côtés dans la course à l'Élysée. Une situation qui, selon lui, fait défaut à l'actuel chef de l'État.

En pleine croisade contre François Fillon, Alain Juppé a été interviewé mercredi par Le Parisien. Outre son opinion sur la campagne, qu'il a qualifiée de "dégueulasse", et les quelques piques envoyées à son adversaire, il s'en est pris à François Hollande... de manière inattendue.

Interrogé sur l'intervention tout nouvelle de son épouse, lors de son meeting de mardi soir à Toulouse, le candidat a indiqué que "quand on est candidat à l'Élysée, il est bien évident qu'on le fait en couple". Innocemment, il a ensuite ajouté : "Avec M. Hollande, c'est un peu plus compliqué".

À lire aussi –Primaire : Alain Juppé a-t-il trouvé la "faille" de François Fillon ?

"Carla Sarkozy, Pénélope Fillon, Brigitte Macron..."

"La stabilité d'un couple, c'est important", a assuré le maire de Bordeaux. Il a concédé cette force chez le président américain en évoquant "Michelle Obama", mais aussi chez ses opposants en mentionnant "Carla Sarkozy, Penelope Fillon, Brigitte Macron..."

Publicité
Cette remarque sur la vie amoureuse sulfureuse du président actuel suit une autre attaque ad hominem de la part d'Alain Juppé. Mercredi sur Europe 1, il avait en effet demandé à François Fillon de "clarifier sa position" sur l'avortement. Il affirmait que son adversaire ne le considérait plus comme un droit fondamental, assertion que l'intéressé a jugée "basse".

Vidéo sur le même thème – "Alain Juppé contre-attaque"