L'ancien Premier ministre partage la vie d'Isabelle Juppé depuis la fin des années 1980. Mais avant la romancière, d'autres femmes ont compté dans la vie du politicien.

Sa mère, Marie

Alain Juppé est le fils de Robert Juppé, mort en 1998, et de Marie Darroze, décédée en 2004. Dans "Juppé le ressuscité" diffusé en octobre 2016 sur France 3, on apprenait que sa mère n'était pas pour rien dans son caractère taciturne. Il faut dire qu'elle avait un caractère bien trempé, et qu'elle n'hésitait pas à se servir du martinet. "Son fils a construit sa person­na­lité pudique et taiseuse par oppo­si­tion à cette mère étouf­fante. Mais il ne l’a jamais affron­tée. Même lorsque des disputes pouvaient écla­ter entre elle et sa première épouse, il avait fait comprendre aux deux femmes qu’il ne pren­drait pas parti", explique Camille Vigogne Le Coat, auteur de Je serai président !

Alain Juppé n'a donc pas été encouragé à faire du sport, trop dange­reux, ni à faire de la musique non plus. Rien ne devait distraire l’élève studieux. 

Publicité
Dans Je serai président !, on a une illustration du caractère étouffant de la mère d'Alain Juppé. On apprend ainsi qu’à l’is­sue d'un voyage scolaire en car qui devait les amener jusqu’à Lisbonne, Alain Juppé et sa soeur cadette ont décou­vert, abasour­dis, leurs parents à leur descente de bus... au Portu­gal. Marie Juppé, anxieuse de voir s’éloi­gner ses enfants, avait persuadé son mari d’es­cor­ter en voiture l’au­to­car !
Publicité
Publicité