La Mairie de Bordeaux a publié jeudi matin un communiqué annonçant l'admission d’Alain Juppé "mercredi soir, à l’hôpital du Val de Grâce pour y subir une série d’examens médicaux". Plus de détails.

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a été admis à l’hôpital du Val de Grâce mercredi soir "pour y subir une série d’examens médicaux", a déclaré dans un communiqué la mairie de Bordeaux ce jeudi. Néanmoins le cabinet du maire bordelais se veut rassurant : "Il reprendra ses activités officielles dès la fin de cette semaine".

• Lire aussi : Alain Juppé et Henri Guaino : la guerre des égo ?

Des examens médicaux prévus ?

Selon son directeur de cabinet, Ludovic Martinez, "tout va bien". "Il n'y aucune inquiétude. Ce sont des examens médicaux que le maire avait négligé ces derniers mois de campagne. Il les a faits. Il doit procéder à des examens supplémentaires", a-t-il précisé au journal local Sud-Ouest.

Publicité
Si les propos se veulent rassurant, l’agenda de l’ex-Premier ministre est complètement annulé et ce, à la dernière minute. Il devait présider ce jeudi une mission importante au sein de la Communauté Urbaine de Bordeaux sur les prix des transports en commun de l’agglomération. Cette dernière est reportée à la semaine prochaine. Alain Juppé ne pourra par ailleurs pas participer au meeting de campagne de Michèle Aliot-Marie -en lice pour les européennes dans la région Sud-Ouest- vendredi soir. 

Le maire de Bordeaux est sorti jeudi midi de l'hôpital du Val de Grâce.

A voir sur ce thème : Alain Juppé élu au premier tour des municipales

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité