Le candidat à la primaire UMP pour les présidentielles de 2017 se rendra outre-Atlantique pour trouver de l’argent afin de financer sa campagne. Sa botte secrète : du vin bordelais.

Comment financer une campagne interne quand on n’a ni les rênes du parti, ni trésor de guerre ? Alain Juppé a trouvé la solution : faire jouer ses réseaux et profiter d’un atout du terroir mondialement connu, le vin bordelais.

C’est ainsi que le maire de Bordeaux se rendra fin avril aux États-Unis et au Canada – un pays que l’ancien Premier ministre connaît bien pour s’y être exilé en 2005 – afin de lever des fonds pour financer sa campagne au sein de l’UMP.

Selon Le Canard enchaîné de ce mercredi, Alain Juppé doit se rendre à deux soirées de gala. Tout d’abord, le 30 avril, il ira au siège de l’ONU à New-York pour animer un repas où seront servis de grands crus bordelais. L'objectif est de récolter un million de dollars qui serviront à lancer "la cité des civilisations du vin", un pojet du maire de Bordeaux pour sa ville. Mais, surtout, les invités devront débourser pas moins de 650 dollars pour participer à l’évènement.

A lire aussi - Alain Juppé candidat favori de l'UMP pour 2017 ?

"Une contribution significative est attendue" des convives

Le lendemain, jour de la fête du travail, Alain Juppé ne chômera pas puisqu’il se rendra au luxueux restaurant, Rainbow Room, situé au sixième étage du Rockefeller Center, à New-York. Un courriel adressé aux convives précise que le prétendant à l'Elysée ne bénéficie "du soutien financier d’aucun parti politique".

Publicité
En l’espèce, "ce déjeuner devra donc permettre de lever des fonds essentiels pour le financement et le succès de sa campagne. Compte tenu du nombre limité d'invités, une contribution significative est donc attendue", peut-on lire encore dans ce courriel.

Vidéo sur le même thème : Quand Bernadette Chirac snobe Alain Juppé