Lundi, la justice a validé les expertises demandées par une juge marseillaise qui souhaite enquêter sur trois vols que Nicolas Sarkozy aurait effectués en jet privé.

Nouveaux éléments dans l’affaire des vols en jets privés effectués par Nicolas Sarkozy via la société de transports aériens, SNTHS. La cour d’appel d’Aix-en-Provence a en effet décidé d’accéder à la demande d’une juge d’instruction marseillaise, Christine Saunier-Ruellan, en validant les expertises qu’elle demandait. La magistrate s’intéressait initialement à une affaire de trafic de stupéfiants présumé entre la France et la République dominicaine et impliquant la société SNTHC, lorsqu’elle a découvert que cette même entreprise avait été sollicitée par Stéphane Courbit, lequel aurait payé trois vols à Nicolas Sarkozy. Aussi, la juge a eu envie d’en savoir plus.

A lire aussi – Une nouvelle affaire pourrait inquiéter Nicolas Sarkozy

Le financement de ces vols en causeCar si le fait que Nicolas Sarkozy a effectué trois vols en jet privé entre décembre 2012 et février 2013 n’a rien d’anormal ni d’illégal, le fait que ces déplacements ont été facturés à Lov Group, la société de Stéphane Courbit l’est en revanche. En effet, la justice soupçonne qu’il s’agisse-là d’une faveur accordée à l’ancien chef d’Etat. Le tout, pour un montant total de plus de 330 000 euros. Aussi, l’ami intime de l’ex-locataire de l’Elysée pourrait être inquiété pour abus de biens sociaux. Ce dont il se défend, arguant auprès du Monde que ces trois déplacements ont été payés par sa société dans le cadre d’un projet de création de fonds d’investissement. Ce projet n’a finalement jamais vu le jour.

A lire aussi – Nicolas Sarkozy : son projet secret qui n’a jamais vu le jour

Publicité
En fonction du résultat des expertises récemment accordées à la juge Saunier-Ruellan, cette dernière pourra décider de classer le dossier ou demander un supplétif pour enquêter spécifiquement sur les vols en jet privé de Nicolas Sarkozy. Le parquet de Marseille pourra par ailleurs décider de saisir le parquet financier à Paris.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :