Le 18 janvier dernier, le Journal du Dimanche a annoncé que François Hollande s'est rendu en hélicoptère à la résidence secondaire de la famille Gayet le 3 août 2013. Claude de Ganay, député UMP du Loiret, a questionné mardi le gouvernement au sujet de ce déplacement.

© Wikipédia, hélicoptère présidentiel en 2009

Alors qu'il était encore officiellement avec Valérie Trierweiler, François Hollande s'est rendu au chateau des parents de Julie Gayet à Berrac (Gers), selon le Journal du Dimanche (JDD) du 18 janvier dernier. Le quotidien a révélé que le président de la République s'est déplacé en hélicoptère en marge de son déplacement de l'été dernier à Auch (Gers).

La visite aurait eu lieu le "3 août 2013, entre 13 heures et 15 heures", a récemment affirmé la Dépêche du midi. Ce mardi, le député UMP du Loiret Claude de Ganay a adressé une demande au ministre de la Défense Jean-Yves le Drian dans une question écrite publiée au Journal Officiel. L'élu a interrogé le locataire du Quai d'Orsay sur "les différents moyens aériens de la flotte présidentielle". Claude de Ganay l'a aussi interpellé à propos du coût et de la nature de ce déplacement : "si des déplacements privés ont été effectués, quelles en ont été les refacturations, selon la règle de refacturation au président de la République des dépenses relevant de "l'intendance privée", recommandée par la Cour des comptes en 2009".

Un chateau du XVIIe siècle

Publicité
Le chateau de Cadreils est la résidence secondaire de la famille Gayet. Cette bâtisse du XVIIe siècle achetée en 2005 par le père de Julie Gayet est ouverte lors des Journées du patrimoine. "Les copains sont là, l'ancien top model Audrey Marnay, le chanteur Marc Lavoine, un voisin et cet été François Hollande", a indiqué le JDD. On peut déjà imaginer une influence record le 21 septembre 2014 pour la prochaine journée porte ouverte.

A voir également : Julie Gayet parle de François Hollande

Publicité