Suspendue du groupe LR de Paris, Rachida Dati a expliqué pourquoi elle ne payait pas ses cotisations depuis 2010. L’occasion pour elle de tacler quelques-uns de ses collègues.

Rachida Dati a certes quitté le groupe Les Républicains au Conseil de Paris, mais elle n’a pas l’intention d’en rester. Menacée d’exclusion à cause des cotisations annuelles qu’elle n’a pas payées depuis cinq ans, la maire du 7e arrondissement de Paris a préféré prendre les devants et partir de son propre chef, lundi. Libéré de ses engagements auprès de ce groupe, elle n’a pas tardé à délier sa langue. "Je ne vais pas payer des cotisations au groupe du Conseil de Paris. Ils n’ont que la haine à la bouche en ce qui me concerne", a-t-elle fustigé mardi sur iTélé. Et celle-ci d’ajouter : "Je ne vais quand même pas financer les déjeuners où ils vont en rajouter dans la haine me concernant".

Des piques à NKMEt alors que les relations entre Nathalie Kosciusko-Morizet et Rachida Dati sont connues pour être tendues, voire houleuses, cette dernière n’a pas hésité à la tacler clairement. "Vous savez, quand je vois Nathalie Kosciusko-Morizet qui essaye tactiquement d’obtenir un poste et tout… Non. Quand on fait de la politique, on y va franco. On ne présente, on gagne, on gagne, on perd, on perd", a raillé l’ex-garde des Sceaux à propos de sa "meilleure ennemie". Des allusions à peine voilées à la campagne que NKM a perdue en 2014 face à Anne Hidalgo pour la mairie de Paris et aux récents accrochages qu’elle a eus avec son collègue Laurent Wauquiez à propos de sa place dans le nouvel organigramme des Républicains. Et l’eurodéputée d’enfoncer le clou en taclant plus largement ses collègues : "Ca serait bien qu’ils s’intéressent aux sujets parisiens. Il y a beaucoup de sujet : la propreté, la mobilité, la sécurité".

Mais si l’ex-ministre de la Justice a reconnu n’avoir pas payé ses cotisations au groupe LR et a même avancé des raisons à ce choix, elle a également tenu à souligner toutes les autres cotisations dont elle s’est toujours acquittée. J’ai toujours été "à jour de toutes mes cotisations comme maire, comme conseillère de Paris, comme eurodéputée et comme militante".

Publicité
En vidéo sur le même thème- Rachida Dati sur NKM : Dati: "Que madame Kosciusko-Morizet s'occupe de Paris" 

mots-clés : Rachida dati
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité