Au lendemain des révélations dans la presse de cas d’agressions et de harcèlements sexuels de son mari sur des élues, l’ancienne patronne d’EELV dit lui faire "confiance". 

Alors que son mari est totalement muet depuis les révélations dans la presse, lundi, de cas d’agressions et de harcèlements à caractère sexuel, c’est Emmanuelle Cosse qui a pris les devants, en allant à la matinale de France Info ce mardi.

A lire aussiQui est Denis Baupin, le député accusé d’agressions sexuelles ?

"J'ai appris comme vous hier ces accusations, a réagi l’épouse de Denis Baupin. Si ces faits sont avérés, il faut que ce soit réglé devant la justice et si ça n'est pas le cas aussi".

"J'ai été très touchée en tant que femme, en tant que compagne, en tant que mère et en tant que ministre", a encore déclaré l’ex-secrétaire d’Europe-Ecologie-Les Verts (EELV).

"Je n'ai jamais été saisie de signalement sur des faits de harcèlement"

En tant que secrétaire d'Europe Ecologie-Les Verts, "je n'ai jamais été saisie de signalement sur des faits de harcèlement ou d'agression", a poursuivi Emmanuelle Cosse. "Je fais la part des choses entre ce qui peut concerner mon conjoint et ce qui me concerne moi", a-t-elle également déclaré, ajoutant qu'elle est "une femme engagée" qui n'a "jamais transigé avec ces choses-là."

Publicité
Le ministre du Logement a tenu également à apporter son soutien à celui qui est son mari depuis l’année dernière : "Je n'ai pas de trouble et si votre question est de savoir si j'ai confiance en mon conjoint : (ma réponse est) oui".

Vidéo sur le même thème : Denis Baupin continue de nier les faits

Publicité