Michel Gonelle a déclaré à la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale ce mardi que le fisc était au courant de l’existence du compte en Suisse de Jérôme Cahuzac depuis 2001. L’ancien député a par ailleurs indiqué qu’il avait alerté l’instance de contrôle dès l’acquisition du fameux enregistrement.

Le Fisc était au courant de l’existence du compte en Suisse de Jérôme Cahuzac depuis 2001. C’est ce qu’a en effet affirmé Michel Gonelle à la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale, ce mardi. L’ex-député a par ailleurs assuré avoir prévenu l’instance de contrôle fiscal de l’existence d’un compte en Suisse appartenant à Jérôme Cahuzac. "J'avais dans mon entourage très proche, dans mon intimité même, un fonctionnaire des impôts qui a entendu le message, avec mon accord (...) Il a informé de ce message (...) la direction nationale des enquêtes fiscales, qui avait une représentation régionale à Bordeaux", a-t-il ainsi déclaré aux députés.

Une commission d’enquête pour la transparence ?Les auditions se sont multipliées dans le cadre de l'enquête de l'Assemblée Nationale. Après le journaliste et le co-fondateur Médiapart, Fabrice Arfi et Edwy Plenel, Michel Gonelle a lui aussi été entendu. Ce dernier aurait alors pointé un manquement dans les services de répression, qui n’auraient rien fait en douze ans.

Alors que cette commission d’enquête a pour but de faire toute la lumière sur l’affaire Cahuzac, le site Médiapart -qui a fait éclaté au grand jour l’affaire en décembre dernier- a en effet dénoncé l'impartialité de la comission. "La commission d’enquête ne pourra porter ses fruits si les clivages partisans (…) sont dépassés. Il ne faut pas s’en tenir au mensonge d’un homme car cette affaire n’est pas que le mensonge d’un homme", a ainsi déclaré Fabrice Arfi à sa sortie de la commission. Le journaliste a également dénoncé le fait que la commission semblerait défendre le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici. Ce dernier aurait enterré l'affaire à l'aide d'une enquête en Suisse qui a confirmé la première version de Jérôme Cahuzac.

Publicité
Ces déclarations font ainsi échos à la sortie médiatique de Jérôme Cahuzac mardi matin chez RTL. L'ancien membre du gouvernement a par ailleurs affirmé que le montant de son compte n'était que de 685.000 euros.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité