Pierre Moscovici aurait été au courant de l’existence du compte litigieux de Jérôme Cahuzac. Le ministre de l’Economie et des Finances dément les accusations et porte plainte contre Valeurs Actuelles, qui a révélé l’information.

Pierre Moscovi a-t-il couvert Jérôme Cahuzac lorsque ce dernier était au gouvernement ? Le ministre de l’Economie et des Finances est en effet accusé par le magazine Valeurs Actuelles, dans son édition de ce jeudi, d’avoir été au courant de l’existence du compte non-déclaré à l'étranger de Jérôme Cahuzac, et ce depuis décembre 2012. Le député de la 4e circonscription du Doubs dément, quant à lui, fermement ces allégations et envisage même de recourir à la justice. "Cet article que j'ai lu ne mérite pas grand commentaire. C'est une reconstruction à partir d'une réalité qui n'existe pas", a indiqué le principal intéressé. Il ne compte pour autant pas en rester là et a déjà porté plainte.

"La République des menteurs"

Publicité
"La République des menteurs" : avec une telle Une, Valeurs Actuelles se doutait que son numéro ne passerait pas inaperçu. Le magazine a affirmé que Bercy avait entrepris en décembre des recherches en Suisse concernant l’affaire Cahuzac, une opération secrète qui aurait été intitulée "Muraille de Chine". Le média a en effet avancé que Pierre Moscovici aurait chargé près d’une dizaine de fonctionnaires d’obtenir légalement, mais en toute discrétion, des informations des autorités suisses. Gilles Carez, président de la Commission des finances à l’Assemblée nationale et son homologue au Sénat, Philippe Marini, devraient se rendre à Bercy ce jeudi afin de "vérifier les informations diffusées (...) par Valeurs Actuelles".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité