Alors que le gouvernement est en pleine tourmente avec l’affaire Cahuzac, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls n'a pas arrangé les choses en faisant jeudi soir un lapsus. Plus de détails.

Manuel Valls s’emmêle les pinceaux. Invité sur le plateau du journal de 20 heures de France 2 jeudi soir, le ministre de l’Intérieur a fait un gros lapsus. Alors qu’il était interrogé en direct au sujet de la découverte du mensonge de Jérôme Cahuzac sur son compte bancaire à l’étranger, le ministre a en effet estimé que "des ministres ont trahi" la République. S’apercevant aussitôt de son erreur, il n’a pas manqué de se reprendre. "Un ministre a trahi la parole qui était la sienne devant le président de la République et devant le peuple français", a ainsi insisté Manuel Valls.

Publicité
Un lapsus qui n’arrange par les affaires du gouvernementEt alors que le gouvernement est actuellement chahuté par l’affaire du mensonge de Jérôme Cahuzac, cette petite bourde pourrait écorner un peu plus l’image de la majorité. Le président François Hollande et son Premier ministre Jean-Ayrault sont en effet au plus bas dans les sondages, et l’opposition les accuse d’avoir eu vent de l’affaire avant qu’elle n’éclate. Des rumeurs qui ont ensuite fait naître le bruit d’un remaniement ministériel. "Il n’y a pas de décision à prendre en ce qui concerne le fonctionnement du gouvernement", a pourtant assuré le chef de l’Etat jeudi lors d’un déplacement au Maroc. Et de souligner : "C’est un homme qui a failli, le gouvernement n’est pas mis en cause".  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :