Sur son profil Facebook, Nicolas Sarkozy a remercié ses partisans de leur soutien tout en continuant à clamer son innocence dans l'affaire Bettencourt pour laquelle il vient d'être mis en examen. Les détails avec Planet.fr. 

C'est une première depuis sa mise en examen. Nicolas Sarkozy, s'est exprimé officiellement via son profil Facebook. Pas de révélations fracassantes en vue, mais des remerciements : "au moment où je dois faire face à l’épreuve d’une mise en examen injuste et infondée, je veux remercier du fond du cœur tous ceux qui ont tenu à me témoigner de leur confiance". Il poursuit : "à tous, à ceux qui m’ont soutenu comme à ceux qui m’ont combattu, je veux affirmer qu’à aucun moment dans ma vie publique, je n’ai trahi les devoirs de ma charge".

"Démontrer ma probité"L'ancien chef de l'Etat tient à rappeler à sa probité. Souvent mis en cause sur le fond, Nicolas Sarkozy n'avait, contrairement à Jacques Chirac, que rarement fait la cible d'attaques sur son honnêteté. "Je vais consacrer toute mon énergie à démontrer ma probité et mon honnêteté. La vérité finira par triompher. Je n’en doute pas". Celui qui a souvent heurté les magistrats de front, que ce soit comme ministre de l'intérieur, où il avait directement mis en cause un juge d'application des peines, ou comme chef de l'état, veut continuer à croire en l'impartialité de la justice.

Publicité
"Une justice impartiale""Il va de soi que je ne réclame aucun traitement particulier si ce n’est celui de tout citoyen d’avoir le droit à une justice impartiale et sereine.C’est parce que j’ai confiance dans l’Institution judiciaire que j’utiliserai les voies de droit qui sont ouvertes à tout citoyen" conclut-il dans son message Facebook. Contempteurs et thuriféraires du chef de l'état sont cependant prévenus : les commentaires ont été désactivés, pour passer ses nerfs ou tresser des louanges il faudra donc se rendre sur la page Facebook du mari de Carla.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :