Alors que Laurent Wauquiez s’est prononcé très clairement contre l’accueil des migrants de Calais dans la région dont il a la présidence, sa mère, elle, a accepté d’en accueillir dans la commune dont elle l’édile. Une attitude qui agace ses administrés. 

L’accueil des migrants de Calais aux quatre coins de la France divise non seulement les Français, mais également la famille Wauquiez. En effet, alors que le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes s’est fermement opposé à cette mesure, sa mère, elle, l’applique dans sa commune. Maire de Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire, et elle aussi étiquetée LR, Elilane Wauquiez a en effet accepté d’accueillir cinq migrants dans sa commune. Seulement, elle préfère ne pas le crier sur tous les toits.

A lire aussi – Dans les villages, l’accueil forcé des migrants de Calais provoque des tensions

"Elle protège son fils"

Une volonté de ne pas contredire publiquement son fils qui agace ses administrés. "Tout s’est envenimé lors du dernier conseil municipal, pendant lequel des élus de l’opposition ont demandé à Eliane Wauquiez de confirmer l’engagement (…) pris par la ville il y a quelques mois", indique Europe 1 qui ajoute : "la maire a accepté, mais demandé qu’il n’y ait pas de vote et que cela ne figure pas dans le compte-rendu de la séance". Et depuis, certains habitants de Chambon-sur-Lignon ne décolèrent pas. A plus forte raison que ce village est réputé pour avoir accueilli de nombreux juifs pendant la Seconde guerre mondiale. "C’’est quand même un manque de courage. Elle protège son fils", a ainsi pesté auprès de la radio, Françoise Routier, une petite-fille de "Juste".

Publicité
De son côté la mairie rappelle que "cette tradition d’accueil continue de fonctionner" et regrette qu’il y ait "une personnalisation de la polémique". Interrogé sur BFM TV mercredi, Laurent Wauquiez a quant à lui refuser de commenter cette affaire, arguant qu’il "n’aime pas tellement qu’on instrumentalise des choses familiales".

En vidéo - Laurent Wauquiez fermement opposé à l'accueil des migrants 

Publicité