Arnaud Montebourg a sérieusement irrité Marine Le Pen et son père, Jean-Marie, dimanche soir lors d’un débat au Grand Jury. Au point que le président d’honneur du Front National a décidé de porter plainte contre le ministre. Découvrez pourquoi.

©AFP

Rien ne va plus entre eux. Le débat entre Marine Le Pen et Arnaud Montebourg a en effet tourné au vinaigre dimanche soir au Grand Jury. "Les gens ne veulent pas adhérer aux positions extrémistes et démagogiques du Front national. Le parti passe son temps à vociférer mais il n'a pas le début d'une solution, sauf extrêmement dangereuse, et pour couronner le tout, je n'oublie pas que le président du Front national a fait l'éloge il y a quelques années de la Gestapo et de l'occupation", a lâché le ministre en charge du Redressement productif. Et celui-ci d’ajouter : "Comme disait ma grand-mère, les chiens ne font pas des chats". Des propos qui n’ont pas du tout plu à la présidente du Front National, ni à son père d’ailleurs.

Publicité
"Je porte plainte contre Arnaud Montebourg"Jean-Marie Le Pen, le président d’honneur du Front National, a ainsi rapidement répliqué en annonçant sur Twitter qu’il avait l’intention d’attaquer le ministre. "Pupille de la Nation, jeune résistant, député européen, je porte plainte contre Arnaud Montebourg qui m’accuse de faire l’apologie de la Gestapo". En 2005, Jean-Marie Le Pen avait accordé un entretien à l’hebdomadaire d’extrême-droite Rivarol. Il avait alors déclaré : "C’est la Gestapo de Lille, avertie par la SNCF, qui arriva aussitôt à deux voitures pour arrêter le massacre. On pourrait multiplier les anecdotes ce de type", rapport Metronews.

Vidéo : Jean-Marie Le Pen invité de Ruth Elkrief