Un sondage BVA publié ce vendredi démontre que les sympathisants de l’UMP verraient comme candidat idéal au présidentielles de 2017, non pas François Fillon ou Jean-François Copé, mais l’ex-Premier ministre de Jacques Chirac, Alain Juppé, qui recueille le plus de suffrages avec 54%. Décryptage. 

Un sondage de l’institut BVA pour iTélé et Le Parisien révèle ce vendredi que les sympathisants de l’UMP verraient bien Alain Juppé à l’Elysée en 2017. 54% des interrogés estiment que l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Nicolas Sarkozy "ferait un bon président de la République".

Un désaveu des sympathisants vers les ténors actuels ?Ce sondage est une véritable claque pour les deux principaux "leaders" du parti, François Fillon et Jean-François Copé. Les deux responsables turbulents de l’UMP ne sont crédités respectivement que de 31% et 8%. Ces résultats, loin derrière Alain Juppé s’expliquent sans aucun doute par la crise de l’UMP de l’automne dernier qui avait alors profondément divisé le parti. Alain Juppé avait d’ailleurs joué le rôle de médiateur pour que les deux candidats pour la présidence du parti trouvent un accord. Un geste et une posture qui ont été très appréciés par les militants du parti. Ces derniers le trouvent  "sympathique" à 42% tandis que François Fillon et Jean-François Copé recueillent chacun 35% et 15%.

La palme du dynamisme revient cependant à l’actuel président du parti qui recueille 54%, tandis que Alain Juppé (25%) et François Fillon (14%) sont loin derrière.

Publicité
Et si la lutte pour le pouvoir à l’UMP avait ouvert la porte au maire de Bordeaux ? Dans une interview au Monde fin avril, il a expliqué qu'il a "eu la chance d'exercer d’importantes responsabilités". "Si cette expérience peut être utile à l'avenir, d'une manière ou d'une autre, je ne me déroberai pas", a-t-il alors annoncé. L’identité du candidat de L’UMP pour la présidentielle de 2017 reste encore inconnue, faute de réel favoris. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité