Vidéos A la une
La tête de liste en Meurthe-et-Moselle des Républicains réagit à la décision de Nicolas Sarkozy de saisir la commission nationale des investitures (dont elle est vice-présidente) à son égard, après ses propos polémiques sur la race blanche." D'abord ce serait bien qui m'appelle, qu'on se voie, qu'on se parle... je trouve que c'est un peu son rôle de président de parti", a-t-elle estimé mercredi au micro de BFMTV.
Publicité