Politique
François Hollande a reçu lundi à New York le prix de "l'homme d'Etat mondial de l'année". Pourtant, une malédiction semble poursuivre la plupart de ceux qui l'ont obtenu avant lui.
Publicité