Vidéos à la une
L'Assemblée nationale va commencer l'examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) du budget 2016. Notre journaliste Rym Ben Ameur a décrypté, mardi dans Parlement'air, la cuvée 2016. A noter, l'obligation pour les employeurs, depuis le 1er janvier 2016, de proposer des complémentaires santé pour l'ensemble des salariés. De nouveaux amendements doivent préciser cette généralisation. Notamment pour les salariés avec des contrats à durée déterminée très courts ou travaillant chez plusieurs employeurs. "En théorie, le principe d'une couverture complémentaire attachée à un employeur leur est assuré, mais en pratique c'est inapplicable, a expliqué la ministre de la Santé Marisol Touraine. Conséquence : avec le PLFSS 2016, l'employeur devra verser une aide individuelle aux salariés concernés qui pourront donc acquérir plus facilement une complémentaire santé. Enfin, le PLFSS 2016 doit aussi renforcer l'accès des mineurs à la contraception, garantir le versement des pensions alimentaires impayées. Une enveloppe de 40 millions d'euros est également dédiée au développement des soins palliatifs.
Publicité